Couverture avant Sapho PTT 17.7.22.jpg

Saphodisiaque

sous-titre "Quand noblesse oblige"

Coup de coeur littéraire du magazine - Jeanne Magazine

Ce roman décrit l'univers mouvementé d'une famille VIP, aveuglée par la vanité, au point de perdre toute morale.

logo kindle.jpg

E-book

En travaux d'écriture en vue d'une série TV

Cliquez sur le logo pour  obtenir le format e-book ou papier.

images.jpg

Livre Papier

Résumé

À l’âge de 17 ans, la vie d’Axelle bascule. Sa riche famille quitte l’Afrique du Sud pour s’installer en Belgique. La jeune fille, qui s’est construite sous le joug d’un père, pervers nar-cissique, s’imagine pitoyable. Elle n’a aucune conscience de son charme et de sa délicate beauté. Et elle s’effraye, à présent, de ce qui l’attend.

Au club de tennis, elle séduit, par un simple échange de regards, Daphné de Bronckhorst. Cette dernière héritera, au décès de son père, d’un empire financier.  Et son devoir consiste à transmettre ses titres et sa fortune d’exception à ses enfants. C’est dire si ce  coup de foudre s’avère dramatique pour elle ! 

Malgré ses efforts pour résister à l’adolescente, elle succombe à son violent désir. Mettant en balance ses 18 ans et l’obligation à venir, la belle comtesse s’autorise une incartade de quelques années, pour vivre sa passion. 

Un amour avivé par la notion de l’interdit qui, au final, scellera, par le drame, leurs destinées.

Ophélie_edited.jpg
Daphné_35020113_s_300DPI_modifié-1_edited.jpg
Maxence-Man-in-private-jet-airplane-886560806_1258x838_edited.jpg

Vous trouverez dans ce roman tout ce qui constitue une existence. La vôtre, la mienne, riche en émotions, en plaisirs, en étonnements, en rires, en espérances, en déceptions, en surprises.

Note d'intention

Le but de ce roman est de faire comprendre que l’amour, partagé avec une personne, quel que soit le genre, est honorable. J’ai voulu décrire plusieurs situations. En premier, le cheminement compliqué et éprouvant de découvrir, de combattre, de se résigner pour enfin assumer son homosexualité. En deuxième, la difficulté pour un enfant, en l'occurrence Axelle, de se construire sous le joug d'un père pervers narcissique. En troisième, que l’affection que l’on porte à ses parents peut être redoutable et faire dévier le cours d’une vie. Que la vanité et la convention sont les plus grands ennemis de l’amour. Pour preuve, le parcours amoureux de Maxence de Bronckhorst, qui, pourtant follement épris de sa femme, choisira, sans trop s'en apercevoir, de la trahir pour satisfaire son ego ainsi que celui de son père. Enfin, pour conclusion, et là je m'adresse aux parents, lorsque nous allons à l’encontre des besoins de ceux que nous chérissons, nous représentons le plus souvent un immense danger.

 
 
 
 

Chacun d'entre nous doit impérativement vivre sa vie conformément à ses rêves, à ses désirs.

DS_entête.jpg